STORY

Eiliant est un prisme dont le spectre s’étend d’un pop rock solaire à un rock progressif lunaire, empruntant au passage des sonorités metal, symphonique, world music et electro. Avec Eiliant, tout est dans son nom: un arc en ciel d’ambiances, de mélodies ciselées, de rebondissements, de thèmes, d’intensités et de couleurs …

Groupe francilien fondé en 2005, il réunit 4 musiciens alliant instruments rock et cordes symphoniques.

Son originalité s’illustre au travers d’un univers musical marqué par la scène néo progressive anglaise (Marillion, Steven Wilson …) Sur scène, les chansons principalement en français sont portées par Julie KM, chanteuse et violoncelliste – quelques fois suppléée par un violon – et décrivent des tableaux oniriques souvent mélancoliques.

A la suite de l’album auto produit Guide Vocal sorti avec notamment la ballade Mémorial et l’accrocheur Voir ce monde, le groupe s’ajoute l’album Novaïa. Ce projet, plus audacieux et toujours auto produit, s’affirme à chaque prestation avec en point d’orgue le blues rock Pluies ou l’envoûtant Message de l’eau.

Eiliant décline également son répertoire en version acoustique.

Bio

Lancé en septembre 2005 à l’initiative d’Alex, Eiliant est créé autour d’une certaine idée d’un rock sophistiqué et décomplexé, interprété par une formation allègée. Durant l’année qui a précédé cette fondation est né le projet Guide Vocal qui servira de base de travail initiale au groupe.

Le groupe est né de la rencontre entre Alex (rock progressif, musique électronique) à la basse, Sylvain (métal progressif, Hard FM) à la guitare et Kim (chant traditionnel) au chant. Rapidement rejoints par Yannick (funk, variétés internationales) à la batterie, Le groupe démarre dans le département de l’Essonne (91) au cours de l’hiver 2005.

La formation s’est consécutivement appelée Pikaïa, puis Aura avant d’être finalement baptisée Elements. Elle gardera ce nom jusqu’à la pré sortie du disque Guide Vocal. Le nom Eiliant apparait alors signifiant “Arc-en-ciel” dans un langage elfique.

Au départ de Kim, Axelle (rock, rhythm and blues), qui a prété sa voix sur les démos d’origine, tient le micro avant de laisser sa place à Julie (chant lyrique, jazz, blues) en février 2007.

En Janvier 2009, la version initiale et autoproduite de Guide Vocal est réalisée. Quelques concerts sont programmés lors desquels les morceaux Mémorial et Voir ce monde s’affirment auprès du public mais également les titres Pluies et Le message de l’eau issus du second projet du groupe, Novaïa.

Thierry (metal progressif) tient la guitare jusqu’en juillet 2011. C’est en Avril 2012 que JB devient l’acteur définitif à la 6 cordes.

A partir de 2014, Eiliant s’essaye à des tremplins (Forges les Bains, Sun’day Live …) dont ils sort Lauréat. Cela lui permet de financer un EP et de la promotion.

Par la suite, Eiliant se met également à décliner son répertoire en version acoustique. Julie redécourvre son violoncelle sur scène et fait partager son talent aussi bien dans les modes électrique qu’acoustique de la musique du groupe. En 2018, le groupe tente d’intégrer du violon dans la formation pour accentuer sa couleur synphonique. Claire Dalakeï participe alors à quelques concerts mais surtout à l’enregistrement du disque Novaïa avant de laisser sa place.

Le disque Novaïa sort finalement au printemps 2019